.... ce sera le tout premier anniversaire d'Eline!

Alors dans ma tête,je n'arrête pas de repartir 1 an en arrière.....
Foutue nostalgie.....
Il y a 1 an,j'étais encore toute pleine de cette vie,je savais que je vivais les bonheurs de porter un enfant pour la dernière fois.
J'ai savouré,savouré,autant que c'est possible en fin de grossesse!
Il me restait 15j encore,et je m'étais conditionnée à ne découvrir ce bébé qu'au terme.... même si quelque chose me disait que bébé arriverait un peu plus tôt cette fois.... en réalité,ce n'est pas 15j qu'il me restait,mais 3....

J'étais comme à chaque fois,excitée à l'idée de rencontrer cette merveille,savoir si notre famille se terminerait sur un petit garçon,où une petite fille..... mais aussi inquiète,comme à chaque fin de grossesse,qu'il se passe quelque chose de grave.... les dernières semaines sont toujours assez difficiles pour moi de ce point de vue là,je traque les mouvements,j'ai besoin de savoir que bébé va bien.... et j'ai finalement hâte qu'il soit dans mes bras,hâte que l'accouchement se soit passé,et que tout le monde aille bien.....

J'étais dans cet état d'esprit il y a un an,ne sachant pas ce qui m'attendait pour ce 5° accouchement... angoissée limite autant que pour un premier..... des peurs irraisonnées que quelque chose cloche pendant le travail (bébé qui souffre,césa?),la naissance,l'après (hémorragie de la délivrance notamment,dont le risque augmente de façon significative avec le nombre des grossesses) alors même si la nostalgie s'empare de moi parfois,je suis bien heureuse aujourd'hui d'avoir ma Eline près de moi.

N'empêche,il y a fort à parier que dimanche,voire même samedi soir,je me mette à revivre tout ce travail qui nous a conduit à cette merveilleuse rencontre avec notre dernier bébé.

Parce que la naissance de son enfant reste le plus merveilleux moment d'une vie,parce qu'il existe rarement de bonheurs aussi intenses que celui d'accueillir notre tout-petit contre nous.... c'était la dernière fois avec Eline.... mais aussi la 4° fois,je mesure la chance que j'ai eu de pouvoir vivre ce miracle de la vie 4 fois,auprès de mon homme et grace à lui.